Le 22, les destructions de ponts sur la seine se multiplient au alentours de Moret.

Le mercredi 23 aout à partir de 17h, les ponts sur l’Orvanne, le Loing et le canal explosent à leur tour. 2 arches du pont de moret disparaissent dans la rivière. Aucune victime n’est à déplorer mais les toitures et les carreaux des bâtiments environnants sont soufflées ainsi que les vitraux de l’église; les moulins sont en feu lorsque les premiers américains et FFI (Forces Françaises de l’Intérieur) sont accueillis avec enthousiasme par la population.

La destruction du pont de Moret en 1944
La destruction du pont de Moret en 1944 – Collection Recoing (via Jacques Dangé)

le 24, Les troupes allemandes se retirent. Moret est libérée! La municipalité est remplacée par des membres des FFI, l’épuration des suspects commence et les femmes compromises ont leurs cheveux coupés.

le 25, des allemands se rendent aux FFI.

Suite page suivante…

L’explosion des ponts et la libération de Moret sur Loing