L’église Saint Thomas de Cantorbéry fut construite entre 1612 et 1614 par l’architecte Colin, selon la volonté de Henri II de Condé en remplacement de l’église précédente détruite sur ordre de son grand-père Louis 1er, dit « le prince Huguenot », probablement construite sur la place située devant le château.
Elle fut restaurée en 1854 par Viollet-le-Duc puis remaniée au 19e siècle.

Elle abrite les sépultures de la famille des Condé et en particulier, dans la Chapelle sud, le mausolée du Prince Henri II, œuvre de Gilles Guérin. Tous les Princes et Princesses de Condé jusqu’à la fille de Louis XIV reposent en cette église ainsi que dans la chapelle nord et celle du général de la Ferrière, pair de France et propriétaire du château, sous la Restauration..

Dégradée lors de la Révolution Française et plusieurs fois remaniée au 19e siècle, où on lui ajouta l’actuel clocher en 1864 par Lefort, a souffert, au 20e siècle d’un déficit d’entretien qui a conduit, il y a une dizaine d’années, la municipalité à entreprendre de très importants et très couteux travaux de restauration qui ont permis à la commune de restaurer, entre autres choses, toute la couverture, la totalité de la voute, et de repeindre entièrement l’église, d’en restaurer les boiseries, d’en drainer les murs, imprégnés d’humidité, de refaire les vitraux du chœur.

Le monument aux morts quant à lui, occupe l’ancienne place des marronniers, il rappelle la trentaine d’habitants morts au front durant la Première Guerre mondiale et les deux civils tués en 1940.

Monument aux morts, église, maison
Monument aux morts et église
© Cyril Loiseau

Le propriétaire de cette maison aime tant les plantes, qu’il a recouvert les façades de sa maison de pots de fleurs suspendus

maison individuelle décorée
Maison individuelle décorée
© Cyril Loiseau