Il y avait bien longtemps que je n’avais pas publié une photo avec un look naturel…

Les saveurs de l’automne à Moret, c’est un vrai délice!

Maison au bord du Loing
Maison au bord du Loing
© Cyril Loiseau

A l’angle de la rue Carnot et de la rue Saint-Merry, se trouve cette belle demeure, où il fait certainement bon vivre à l’abri de l’agitation du centre ville…

Une belle demeure de Fontainebleau
Une belle demeure de Fontainebleau
© Cyril Loiseau

Bâti au 12e siècle (entre 1160 et 1190) sur une position stratégique au bord du Loing, à la frontière entre le royaume de France et le comté de Champagne. Il servait de péage pour les personnes et le transport de marchandises entre les deux contrées alors ennemies (la champagne étant à cette époque alliée avec l’Angleterre). Il comprenait à la fin du moyen age une chapelle (érigée en 1174 et reconstruite au 13e siècle), une basse cour et des tours, le tout dans une enceinte fermée, ainsi qu’un pont.
Le château en lui même est composé d’un donjon encadré de 4 tourelles et d’une de guet de 30m de haut reliée au donjon par une galerie. Une coursive extérieure en bois courait sur 3 des 4 cotés du donjon, permettant de mieux observer ce qui se passait sur le loing.

D’abord plus hautes que le donjon, les tourelles furent abaissées, et couvertes d’une toiture ainsi que le donjon

Il est l’un des seuls châteaux de ville qui n’ait pas été détruit par la royauté.

En 1274, il est vendu au royaume de France après la faillite de son propriétaire.

En 1404, il devient un duché puis une résidence en 1464, date à laquelle la coursive est supprimée, le premier étage de 8 de plafond est divisé en 2 étages et des fenêtres y sont posées, entre autres travaux.

en 1672, sous Louis XIV, le château devient la propriété du duc d’Orléans qui en fait un tribunal et une prison en sous-sol. Un escalier est construit pour accéder au rez-de-chaussée.

En 1810, le château est acheté par le maire de Nemours et revendu à la mairie pour en faire une école, puis une salle de spectacle, une salle de danse.

Mal entretenu, il est restauré à partir de 1900 par les amis du vieux château.

Il est un musée depuis 1903 et abrite une collection de plus de 20 000 œuvres, que ce soient pièces d’archéologie, de monnaie, des dessins, des photos, des tableaux, des sculptures… constituée notamment par des dons au cours du 20e siècle.

Le château est classé monument historique depuis 1977

Depuis 2007 et après 4 années de travaux de restauration et mise aux normes, ses collections sont présentées au public à travers des expositions temporaires.

Le château vu du jardin
© Cyril Loiseau
Le château vu de profil
© Cyril Loiseau

C’est au 12e siècle que fut construit par Louis VII un premier château dont il ne reste presque rien, sur les fondations duquel fut reconstruit le château actuel par Aymard de Brisay, seigneur de La Motte et de Lorrez de 1480 à 1512.

Il fut vendu à la révolution, puis abandonné.

En 1839, il fut racheté par Paul de Ségur et restauré dans son état actuel.

Il fut fréquenté par la célèbre comtesse de Ségur lorsqu’elle rendait visite au cousin de son époux. Il est toujours à l’heure actuelle la propriété des descendants de cette même famille.

Le château a la forme d’un L masquant une terrasse invisible depuis la rue et entouré de douves (qu’on ne voit pas sur la photo) encore remplies d’eau au milieu d’un grand parc.

Le château est inscrit aux monuments historiques depuis le 12 mai 1975. Il ne se visite pas et on ne peut accéder au parc qu’en de rares occasions.

Vue sur la façade ouest du château de la motte à Lorrez-le-Bocage
Vue sur la façade ouest du château de la motte à Lorrez-le-Bocage
© Cyril Loiseau
L'entrée du château de la Motte
L’entrée du château de la Motte
© Cyril Loiseau

C’est tout ce que l’on peut voir depuis la rue.

Juste en face du château de Blandy les Tours, il y a cette charmante demeure atypique et son trottoir gazonné.

Je suis sûr que l’herbe y est plus verte qu’ailleurs et la vie plus douce

Maison individuelle
Maison individuelle
© Cyril Loiseau