Hier soir je me suis rendu au lavoir d’Episy qui se trouve au bord du loing pour profiter du calme que procure la nature en fin de journée de début d’été.

J’ai pu faire quelques belles photos de ce lavoir malheureusement fermé et de ses environs proches.

Le lavoir vu du loing en paysage © Cyril Loiseau
Le lavoir vu du loing en portrait
© Cyril Loiseau

Un petit filet d’eau s’en échappe par le côté pour rejoindre le loing.

Le lavoir vu de côté
© Cyril Loiseau

Ce lavoir est assez surprenant, parce qu’il tourne le dos à la rivière. du coup, à l’intérieur, on y voit presque rien… Je me demande comment faisaient les lavandières pour voir ce qu’elle lavaient…

L’entrée du lavoir
© Cyril Loiseau

J’ai dû batailler pour obtenir une photo où on y voit clair. C’est un peu flou au fond et avec du bruit, mais ça reste acceptable:

L’intérieur du lavoir
© Cyril Loiseau

Pas très loin(g), on pouvait voir un cheval et un cheval nain se cachant tant bien que mal sous les arbres du soleil encore chaud en ce début de soirée.

© Cyril Loiseau
Passage des cours communes
© Cyril Loiseau

Je disais dans mon post précédent que je n’aime pas particulièrement l’éclairage au sodium. Et comme pour me faire mentir, voilà cette photo, superbe sous la lumière artificielle de l’éclairage public!

J’adore cette ruelle, une des plus belles de Moret, sa verdure, son calme et le dépaysement qu’elle procure. On se croirait dans un village du sud de la France.

D’habitude, on fait du neuf avec du vieux. J’ai eu envie de faire l’inverse avec cette photo.

L’éclairage public au sodium ne me plaît guère, et j’ai d’abord eu envie de passer la photo en noir et blanc, puis je me suis dit « quitte à prendre une ancienne rue en photo en noir et blanc, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout et lui donner un aspect ancien? »

Et voilà le résultat: Couleur sépia, un bon gros vignettage noir et une élimination des détails.

© Cyril Loiseau
© Cyril Loiseau
© Cyril Loiseau

Une vue peu commune de Moret. On dirait que je suis sur une barque, mais non, je suis bien au sec sur la berge, et j’utilise mon zoom.

J’ai placé un repère sur cette carte là où je me suis placé: